Fandom

Wiki League Of Legends

Xerath/Historique

< Xerath

1 233pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires3 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Champion Historique Stratégie Skins & Faits Divers

HistoireModifier

Dans la civilisation antique de Shurima, le mage nommé Xerath pratiquait la magie avec une passion insatiable. Il pensait qu'en disposant de suffisamment de puissance magique, il pourrait voir au cœur de Runeterra et découvrir les secrets de l'histoire et de l'univers. Tant de magie dépassait de loin les capacités d'un corps mortel, mais Xerath continuait à poursuivre sans relâche sa quête de pouvoir. Avec chaque nouvelle percée, il devenait de plus en plus puissant, mais cela n'était pas sans conséquence. L'augmentation des capacités magiques de Xerath se manifestait par des transformations physiques. Désespéré, il entreprit un dangereux rituel, pour transcender son corps sur le point de succomber. L'issue devait être l'immortalité, ou la mort. La terrifiante magie libérée lors du rituel sema la dévastation dans tout Shurima, mais quand les choses se calmèrent, Xerath émergea, être de pure énergie arcanique.

Libéré de sa chair et de ses os, Xerath détenait un pouvoir infini dans le creux de sa main. Mais, devant l'ampleur de la catastrophe provoquée par le rituel, les mages de Shurima craignirent que son dédain évident pour la vie ne mène à la ruine de tout leur peuple. Après un terrible combat, ils parvinrent à soumettre Xerath, mais ils ne purent pas détruire sa nouvelle forme. Ils décidèrent ainsi de l'emprisonner dans un sarcophage enchanté et scellèrent ce dernier au plus profond d'un tombeau souterrain. Une éternité passa, les civilisations grandirent et disparurent, et l'emprisonnement de Xerath ne fut bientôt même plus un souvenir. Pendant des siècles, les vastes pouvoirs de Xerath s'attaquèrent au sarcophage, affaiblissant peu à peu le sort de confinement. Enfin, il provoqua une explosion magique d'une telle puissance qu'elle brisa l'enceinte de sa prison, mais son noyau subsistait, confinant toujours Xerath et sa puissance au milieu des fragments. Cherchant à se débarrasser de ce fardeau, il fut attiré par la magie des Nexus de Valoran et découvrit qu'il pouvait absorber leur puissance. Mais les Nexus étaient protégés par des gardiens : de petits mages nommés invocateurs. Xerath savait que la clé de sa véritable liberté passait par leur confiance et il offrit de mettre son pouvoir au service de la League of Legends.

« Je ne recherche pas la vengeance. Le temps a fait son œuvre sur les mages de Shurima et je suis le seul qui subsiste. »
 – Xerath, Mage suprême

Jugement de la LeagueModifier

Candidat : Xerath

Date : 4 Octobre, 21 CLE

OBSERVATION

En dehors des formes anthropomorphes des restes de son sarcophage détruit, peu de détails laissent penser que cette entité nommée Xerath fut autrefois humaine. Il paraît froid, insensible, et sous le masque de fer qui lui fait office de visage, il ne laisse transparaître aucun sentiment.

Il ne s'arrête pas même pour examiner la salle autour de lui. Il approche, déterminé, des portes imposantes de la Chambre des réflexions, qu'il ouvre d'un geste vif du bras.

RÉFLEXION

Les portes venaient à peine de se fermer derrière Xerath qu'il fut pris au beau milieu d'une tempête de sable. Des bourrasques piquantes l'atteignaient de chaque direction et, horrifié, il comprit bien vite qu'elles étaient en train de le ronger littéralement. Les fragments de son sarcophage se dissolvaient en volutes de sable. Xerath sentit peu à peu ses forces le quitter. Alors que la prison qui lui servait d'enveloppe s'évanouissait dans la tempête, l'énergie arcanique qui consolidait sa silhouette se dissipait elle aussi, révélant sa chair et ses os. Les sables du temps lui étaient désormais hostiles. Il était redevenu humain.

Autour de lui, la tempête s'effaça dans l'obscurité. Il reconnut les murs de grès et les statues colossales qui montaient jusqu'au plafond. Ces figures royales serraient leurs sceptres contre eux et leurs yeux, plaqués or, contemplaient pour l'éternité tous ceux qui passaient à leurs pieds. Il était dans le Temple du Faucon, le terrain d'entraînement de tous les mages de Shurima.

Les compagnons de jeunesse de Xerath pratiquaient là leur art, sous la bienveillance de leurs ancêtres mages. Ils façonnaient feu, glace et sortilèges immoraux en épées de magie, tels des forgerons d'arcane. C'était là leur labeur : toujours ces maîtres de la magie devaient triompher des ennemis de Shurima.

Xerath admirait en silence le mur du temple illuminé par l'éclat de leurs incantations. Rien ne pouvait plus attiser sa soif de connaissances que l'arcane. Il se sentait attiré vers son éclat blafard, il savait qu'en son sein il trouverait des secrets par milliers.

« Qu'attends-tu pour les rejoindre, Xerath ? »

La voix brisa sa méditation. Tabia, l'une de ses camarades d'étude, se tenait auprès de lui. Surpris par son arrivée soudaine et charmé par son sourire, il mit quelques instants avant de trouver ses mots. « Ah... C'est que nous ne sommes pas pareils. »

« Tu es un mage de Shurima, dit Tabia en s'approchant de lui. Notre voie est la même. Pourquoi ne serions-nous pas pareils ? »

« Cette façon qu'ils ont de matérialiser leur magie, répondit-il en tournant le regard vers les autres mages. Ils en font des armes, mais en réalité ils n'ont rien compris. Plus on impose son contrôle à l'arcane, plus on perd le lien réel qui nous connecte à elle. »

« La magie est chaotique. C'est ce qu'ils nous ont appris. Sans la main d'un mage, le seul contrôle qu'on peut espérer avoir sur l'arcane est celui de ce qu'elle détruira ou non. »

« Oui, mais si nous voulons son pouvoir réel... » Xerath leva la main. Une flamme violette s'alluma dans le creux de ses doigts effilés. Il savait parfaitement qu'il pouvait lui donner la forme de son choix, mais il la laissa brûler simplement.

La flamme s'attisa d'elle-même, sans qu'il ne l'y invite. Elle brûlait maintenant ardemment dans sa main, laissant son pouvoir pénétrant porter sa chaleur à travers lui. « Il lui faut simplement un réceptacle », poursuivit-il.

Il détourna ses yeux de la flamme et fixa Tabia qui, ignorant sa magie, le regardait déjà. Elle souriait encore, sa beauté radieuse l'arrachant à ses réflexions sur l'arcane. C'était une autre flamme qui brûlait entre eux... ...mais la réalité se brouilla autour de lui.

Le temple s'obscurcit et le visage de Tabia devint indistinct. Il se souvint des tours que les invocateurs de l'Institut de la guerre devaient lui jouer, mais un autre souvenir réveilla la douleur en lui. Une puissance phénoménale était en train d'éclater au plus profond de lui. Une agonie fulgurante, celle d'une brûlure à vif, menaçait maintenant de dévorer ses entrailles, de jaillir de sa peau, de le consumer entièrement.

L'arcane avait besoin d'un réceptacle... mais son fragile corps humain ne pouvait pas en supporter le poids.

Xerath grimaça. « Je ne laisserai pas ce corps de mortel m'arrêter. » Il tendit la main. Des flammes d'arcane jaillirent du bout de ses doigts et leurs crépitations électriques formèrent des runes impalpables en l'air. Cette magie incandescente, à l'éclat aveuglant, éclata bien en vite en une violente tempête autour de lui. Une statue ancestrale vola en éclats et ses fragments détruits, en frappant le sol, firent trembler les fondations du temple. Il consomma jusqu'à la dernière de ses forces pour contenir le sort. Pourtant il gonflait encore, prêt à fendre sa carapace.

Une voix parvint à s'arracher au chaos. « Xerath ! Stop ! »

Tabia.

Xerath laissa sa maîtrise de l'incantation chanceler alors qu'il se tournait vers elle. Elle se trouvait au pied d'un ancêtre mage, le visage pâle et délicat, les cheveux noirs de jais.

« Ne fais pas ça, cria-t-elle sans laisser paraître la moindre peur. Tu vas te faire consumer. Tu es déjà en train d'être consumé, tu ne fais qu'accélérer le processus ! »

« Tabia, implora Xerath d'une voix râpeuse. Tu n'as pas compris… »

Un immense tourbillon de magie arcanique grondait au-dessus de leurs têtes. Xerath sentait qu'il échappait peu à peu à son contrôle.

« Tu n'en as pas besoin, ajouta-t-elle, implorante elle aussi. Arrête-toi maintenant et tu pourras guérir. Tu retrouveras la vie. Je peux t'aider. » Elle marqua une pause. « Reviens à la maison... »

Un doute enlaça Xerath. Peut-être avait-elle raison. Il s'imagina chez lui, séparé définitivement des mages, des arcanes et de la douleur qu'ils lui avaient infligée. Il ne se laisserait plus jamais dévorer de l'intérieur. Oui, peut-être...

Tabia sembla parler, mais Xerath ne parvint pas à l'entendre. La statue qui se trouvait au-dessus d'elle commença à s'effondrer dans un immense fracas. « Tabia ! NON ! »

Alors que retentissait le hurlement de Tabia, toutes les statues du temple se mirent à se disloquer, frappées par la force de la magie de Xerath. Il en avait perdu le contrôle. Au milieu du ravage, il couvrit sa tête de ses mains et cria désespérément son nom. La vision paisible semée par son doute était définitivement perdue, alors qu'il venait de trouver la force de l'atteindre.

Mais il ne pouvait désormais plus arrêter le sort. Il serait lui-même consumé, une possibilité qui le fit trembler de terreur. Tous ses efforts avaient été en vain, tout son travail réduit à néant. À moins qu'il n'achève le rituel.

Il hésita. Une partie de lui était prête à accepter la mort, mais une autre partie, plus imposante, n'avait pas oublié le but qu'il s'était donné : celui de devenir plus grand encore. Transcender ce corps de mortel qui entravait les autres mages.

Il ne lui restait plus rien d'autre. Bien que sa force physique fût presque tarie, Xerath se reprit.

Je deviendrai éternel... car sinon je mourrai.

Il leva les bras, ce qui fit prendre une forme indéfinissable à l'énorme masse de magie qui le surplombait, et qui continuait à gonfler en détruisant les derniers murs et les dernières statues encore stables. Xerath projeta la magie devant lui avec toutes les forces qui lui restaient, immobilisant les restes du temple qui s'écroulait autour de lui.

L'espace d'un instant, il crut voir dans le chaos son propre reflet : celui d'un homme pâle, cadavérique, plus vieux que nature ne fait.

Tandis que la magie s'engouffrait en lui, Xerath était pétrifié par la peur.

En une seconde, le chaos s'apaisa. Xerath était de retour dans la Chambre des réflexions, où un invocateur se tenait devant lui, capuchon sur la tête.

« Un pouvoir si énorme, fit l'invocateur, tout cela pour en devenir prisonnier. »

« Ce n'est qu'un inconfort », répondit Xerath, ses mots résonnant dans la salle.

« Ce n'est pas ce à quoi tu t'attendais quand tu as pris possession de ce sort. Le regrettes-tu, mage ? »

« Non. »

L'invocateur s'assombrit. « Tu t'es sacrifié, tu as sacrifié ton peuple, la femme que tu aimais... tout ça, juste pour ce pouvoir. Un pouvoir désormais hors de ta portée. » « Je vous l'ai dit, reprit Xerath. Ce n'est qu'un inconfort. Pas une damnation. Je n'en dépends pas. »

« Pourquoi veux-tu rejoindre la League, Xerath ? »

Xerath resta silencieux un instant. « Le poids de cette prison trouve son origine dans l'incompréhension de ma quête par les mages de Shurima. Je ne veux plus jamais être incompris. Invocateur, vous pouvez considérer mon association à votre League comme une preuve de ma bonne foi. »

L'invocateur le regarda en silence quelques instants avant d'acquiescer brièvement. « Très bien. Quelle impression cela fait-il de dévoiler ainsi ta pensée ? »

Xerath se détourna. « Je ne suis plus cet élève naïf que vous m'avez montré, répondit-il. Ce que j'étais avant n'a plus aucun sens. »

DialogueModifier

En sélection
  • Play  « Je vous dévoilerai la vraie puissance. »
Attaque
  • Play  « Ignorants. »
  • Play  « Contemplez ma puissance.  »
  • Play  « Votre magie primitive n'aura pas raison de moi. »
  • Play  « Je vais vous montrer ce qu'est la vraie magie. »
  • Play  « Ma force est incommensurable. »
  • Play  « Des sacrifices seront inévitables. »
  • Play  « Je vais vous anéantir. »
  • Play  « Votre fin approche. »
Mouvement
  • Play  « Qu'il en soit ainsi. »
  • Play  « Je serai libre. »
  • Play  « Personne ne me contrôlera. »
  • Play  « Ces chaînes ne me retiendront pas. »
  • Play  « Je suis éternel. »
  • Play  « Le trépas les attend. »
  • Play  « Les secrets de la magie n'appartiennent qu'à moi. »
  • Play  « Ma voie est celle de la puissance. »
  • Play  « Le monde peut bien s'effondrer. Je lui survivrai ! »
  • Play  « Les émotions détournent de la vérité. »
  • Play  « Enchaîné mais pas détruit. »
  • Play  « Je peux voir les forces qui composent l'univers. »
  • Play  « J'ai la volonté d'un homme sans la contrainte de la chair. »
  • Play  « Je me tiens au bord de l'infini ! »
  • Play  « Vous ne pouvez pas comprendre ce que je suis. »
Blague
  • Play  « Puissance, immortalité, omniscience... et très à l'étroit ! »
  • Play  « Un éclair ! Un éclair ! Un éclair ! Un éclair ! Un éclair... encore un éclair ! »
Provocation
  • Play  « Un seul claquement de doigts et je vous réduis en morceaux. »
  • Play  « Regardez-moi dans les yeux que je fasse fondre votre esprit ! »
En provoquant une SyndraPortrait.png Syndra ennemie
  • Play  « Tu cherches la puissance, Syndra. Me voilà ! »
En provoquant un ThreshPortrait.png Thresh ennemi
  • Play  « Tes chaînes ne me retiendront pas, Thresh. »
Rire

DéveloppementModifier

Aperçu du ChampionModifier

Annoncé par Average Gatsby.[1]

Xerath Aperçu.jpg

Chez Riot Games, une bonne part de notre culture d'entreprise consiste à briser les barrières pour innover. Aujourd'hui, nous allons vous présenter un champion qui a lui aussi tenté de briser des barrières. Voici Xerath, le Mage suprême. Autrefois l'un des plus puissants mages de Valoran, Xerath a appris à son détriment jusqu'où l'on pouvait aller avec les contraintes. Dans son cas, c'était jusque dans un sarcophage magique.

Pour autant, mieux vaut ne pas sous-estimer ce Mage suprême enchaîné.

Aperçu du GameplayModifier

Annoncé par Morello.[2]

Salutations, invocateurs !

Xerath, le Mage suprême, est notre tout nouveau personnage de League of Legends. Son style de jeu vous offre une nouvelle façon de jouer le rôle du carry/mage, à l'aide de barrages à longue distance et de techniques de siège.

La base de ce style repose sur sa compétence Locus de puissance. Celle-ci immobilise Xerath, mais elle augmente considérablement la portée de ses sorts et sa pénétration magique. Xerath peut ainsi prendre une position et effectuer des attaques de barrage dans une zone avant de redevenir mobile et de reprendre un rôle de mage plus traditionnel.

En plus de sa longue portée, Xerath dispose de sorts touchant de larges zones qu'il peut utiliser pour noyer une zone sous de gros dégâts. Rayon arcanique, sa compétence phare, tire un rayon dans une zone après un bref délai, infligeant de gros dégâts aux cibles touchées. Barrage arcanique, sa compétence ultime, lui permet de provoquer jusqu'à trois explosions massives à longue distance pour défendre une zone ou infliger des dégâts. Pour se protéger, Xerath dispose de Chaînes du mage, un sort monocible grâce auquel il peut étourdir un ennemi s'il frappe celui-ci avec un deuxième sort.

Nous aimons comparer Xerath à un obusier ou à une autre pièce d'artillerie. Il devrait beaucoup plaire aux joueurs qui aiment avoir une très longue portée, lancer des compétences de tir et faire bouger leurs cibles. Nous sommes fiers de proposer un nouveau type de mage dans League of Legends, et sachez que nous continuerons d'ajouter au jeu de nouvelles façons de jouer des rôles existants.

Historique des Mises à JourModifier

RéférencesModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard