Fandom

Wiki League Of Legends

Rumble/Historique

< Rumble

1 233pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Champion Historique Stratégie Skins & Faits Divers

HistoireModifier

Même parmi les yordles, Rumble était toujours le vilain petit canard. Cela lui a valu bien des brimades. Pour survivre, il a dû faire preuve de plus d'inventivité que les siens. Plutôt soupe au lait, il était célèbre pour toujours rendre la pareille, peu importe celui qui s'en prenait à lui. Il devint quelqu'un de solitaire, mais cela ne le dérangeait pas beaucoup. Il aimait errer dans les dépotoirs, où il passait son temps à rafistoler des vieilles machines et bricoler l'un ou l'autre gadget. Cela fit de lui un mécanicien hors pair. Ses professeurs proposèrent même de le faire entrer dans la prestigieuse Académie yordle des Sciences et de la Découverte, à Piltover, où il aurait pu devenir le disciple de HeimerdingerPortrait.png Heimerdinger, mais Rumble refusa. Il pensait que Heimerdinger et ses associés étaient des "vendus" qui troquaient la technologie yordle aux humains en échange de marques de sympathie hypocrites. Un jour, un groupe d'humains qui venaient d'obtenir leurs diplômes à l'académie yordle naviguèrent jusqu'à Bandle pour visiter la ville natale de leur professeur, et Rumble ne parvint pas à résister à la tentation d'aller les rencontrer. Pensant aller simplement dévisager ces humains, il rentra quelques heures plus tard le corps recouvert d'hématomes, informé qu'il était une honte pour les yordles "éclairés" tels que Heimerdinger. Le lendemain, il quitta Bandle discrètement et disparut pendant des mois. À son retour, il se tenait désormais au sommet d'une machine monstrueuse. Il parada en ville sous le regard médusé des passants et annonça à qui voulait l'entendre qu'il allait rejoindre la League of Legends pour montrer au monde ce dont les yordles sont capables, sans le soutien d'une autre nation.

« Pour enlever ta tête incrustée dans mon armure, je vais devoir gratter longtemps ! »
 – Rumble

Jugement de la LeagueModifier

Candidat : Rumble

Date : 22 Avril, 21 CLE

OBSERVATION

Dans un fracas métallique, Rumble traverse le grand hall avec une inélégance jamais vue depuis, au moins, l'arrivée de Gragas. Il se débat avec les commandes de son armure de combat rafistolée, à laquelle il a donné le nom de Tristy. Le robot, merveille de désorganisation, avance péniblement. Adepte manifeste de la microgestion, Rumble bondit promptement d'une manette à une autre.

Tristy lève vers les portes la masse ornée de piques au bout de son bras droit. Comme si elles la sentaient approcher, les portes s'ouvrent brutalement et révèlent l'obscurité impénétrable de la Chambre des réflexions. Rumble laisse échapper un grognement de dédain et fait avancer la machine.

RÉFLEXION

Les humains adoraient ces petits jeux. Rumble était convaincu que les humains les plus importants, le prince Jarvan par exemple, ne se faisaient pas jeter dans le placard à balais en attendant que les agents de la League ne leur règlent leur compte.

Mais si ces grandes perches veulent voir ce dont je suis capable, je me ferai une joie de leur montrer.

Il bouillait d'impatience. Le même genre d'impatience qui fait frénétiquement taper du pied au sol, même si dans son cas le pied était remplacé par un cylindre lanceur de flammes à alimentation double et une massue à mécanisme hydraulique.

Il était plus inquiet pour celui qui viendrait le mettre à l'épreuve que pour lui-même.

« Ne t'inquiète pas, grommela une voix robotique derrière lui, je ne frapperai pas fort ! »

Rumble sauta sur les commandes de Tristy pour le faire pivoter de 180 degrés en un quart de seconde. Alors qu'il était déjà en train d'actionner la manette du harpon électrique, il réalisa qu'il se tenait devant un mur.

« Par ici ! » Amusée, la voix était une fois encore derrière lui.

Rumble se leva de tout son poids sur une pédale tout en se retournant, impatient de mettre un visage sur la voix. Au moment où le robot fut totalement retourné, il tira par mégarde le harpon en direction de l'agent de la League, le frappant de plein fouet. Normalement, Rumble était plutôt du genre à dévisager longuement son ennemi avant de l'empaler avec une lance électrique, mais ce petit cérémonial commençait sérieusement à l'agacer.

Mais en posant le regard sur sa cible, son enthousiasme disparut brutalement.

Le harpon ricocha sur la surface polie d'une gigantesque armure, l'affectant à peine. L'armure faisait au moins quatre fois la taille de celle de Rumble et était soulevée par trois jambes articulées si épaisses qu'elles auraient résisté sans peine à des tirs de mortier. Plus haut, le tronc était une plaque en forme d'amande incrustée de gemmes violettes qui émettait une sorte de bouclier magique. La plaque était flanquée de deux bras mécaniques complexes qui soutenaient des panoplies de 16 missiles chacun. En posant simplement le regard sur les missiles, Rumble comprit qu'ils étaient équipés de systèmes de guidage magique à distance. Au bout des bras se trouvaient des mitrailleuses rotatives à dix canons disposées sur une plaque en matériau composite. La tête de ce monstre de métal, qui devait abriter le pilote, était composée d'un bulbe de verre teinté équipé d'appareils de détection. Là où se trouverait normalement une bouche trônait un cylindre luisant qui ressemblait fort à un canon à plasma concentré. En d'autres termes : un rayon mortel. Mais le pire était que le blindage de ce colosse était décoré de flammes bleues parfaitement dessinées, un motif que Rumble rêvait d'ajouter à son armure.

Quelqu'un lui avait volé son idée de robot idéal.

La peur fut alors écrasée sous le poids de la haine. En hurlant de toutes ses forces, Rumble pilonna tous ses boutons et martela toutes ses pédales pour tirer ce qu'il pouvait sur cette horreur métallique. Son fidèle Tristy, accablé sous les demandes, pétarada et s'effondra.

Rumble bondit de son siège en jurant. Il savait qu'il devait installer une ceinture de sécurité... mais sa priorité était l'ajout d'un Liquéfacteur. Il se remit d'aplomb et donna un grand coup de pied dans la massue de Tristy, un coup qui suffisait d'habitude à le réparer. Tristy reprit mouvement dans un soubresaut, mais fut soudain obscurci par une ombre imposante.

Rumble ferma les yeux.

Lorsqu'il les rouvrit, il se trouvait nez à nez avec l'une des jambes imposantes du géant. Elle trembla légèrement, laissant échapper un crissement métallique qui confirma la crainte de Rumble.

Tristy venait de se faire écraser.

À certains moments de sa vie, Rumble était sujet à des trous de mémoire. Ils se produisaient généralement après avoir essuyé des coups ou des brimades dont il ne pensait pas se sortir. Tout devenait noir. Quand il revenait à lui, il voyait autour de lui des yordles ensanglantés ou bien en train de le regarder comme s'il avait une clé anglaise plantée dans le crâne (ce qui est vraiment arrivé au moins une fois).

Là, il frappait machinalement et sans relâche le pied du colosse d'acier, hurlant sa colère sans aucune retenue. Mais le pied ne bronchait pas.

Dans un sifflement de vapeur, la tête du monstre s'ouvrit et révéla une touffe de cheveux blonds immédiatement reconnaissable.

« Heimerdinger ! s'écria Rumble, tu vas payer ! Lâcheur ! Traître ! Descends de là ! » Il hurlait tellement fort qu'il en avait la voix cassée.

« Ce serait une bien piètre stratégie ! rétorqua Heimerdinger après une courte réflexion. Tu peux retourner à Bandle. Je suis désolé que tu sois recalé ! »

« Recalé ?! fit Rumble en riant. Tu crois que j'en ai fini avec toi ? Je ne faisais que commencer ! Tu es déjà... » Il fut projeté en l'air avant de pouvoir finir sa phrase. La machine venait apparemment de lancer quelque chose qui lui explosa en plein visage, mais il avait la vision trop trouble pour savoir ce dont il s'agissait. Il vola en suivant une trajectoire parfaite jusqu'à finalement percuter le mur.

« Tes chances de survie sont de plus en plus proches de zéro », nota Heimerdinger sans la moindre émotion.

Rumble ouvrit les yeux et inspira profondément. Il était étendu sur le sol, Heimerdinger se tenant devant lui. Ni le mur, ni le sol n'avaient réussi à amortir sa chute. Il ne se sentait pas prêt à encaisser un nouveau choc.

« Raté », grogna-t-il, un sourire en coin. Il souleva péniblement les jambes, s'appuyant sur le mur pour se relever.

« Pourquoi veux-tu rejoindre la League, Rumble ? » Il trouva que la voix de Heimerdinger était étrange, mais ses oreilles sonnaient tellement qu'il ne distinguait pas en quoi.

« Maintenant tu veux papoter, c'est ça ? »

« Ta machine est détruite. Tu ne pourrais jamais te battre sans e... »

« Pourquoi ça ? Parce que je suis trop petit ? Trop faible ? Vas-y, je t'écoute. C'est MOI qu'ils ont invité ici, pas ma machine, et je ne compte pas abandonner. Bandle doit être représentée par des champions loyaux, alors je ne compte pas me faire devancer par des traîtres de Piltover. » Bien que complètement abattu, Rumble n'avait rien perdu de sa détermination. Péniblement, il leva son poing vers son ennemi juré.

« Quelle impression cela fait-il de partager ainsi ton esprit ? »

« Quelle impression... ? C'est quoi, cette question stupide ? Finissons-en ! Je vais te faire payer pour ce que tu as fait à Tr... »

Heimerdinger avait disparu. Rumble était maintenant assis aux commandes de Tristy. La douleur s'était envolée. Il était de retour dans son placard à balais, à ceci près que quelqu'un avait allumé la lumière. Il ne parvint pas à cacher l'immense sourire qui remontait sur ses joues. Il se jeta sur le tableau de bord, ému.

« J'ai presque cru que je t'avais perdu, vieux frère. Même si ça avait été vrai, je t'aurais réparé. L'heure est venue de faire payer celui qui m'a fait passer ce sale quart d'heure. »

Il empoigna les manettes et poussa les pédales. Tristy tressaillit et se mit à avancer devant lui.

Puis pétarada et s'effondra.

DialogueModifier

En sélection
  • Play  « Allons nous battre ! »

Attaque
  • Play  « Je n'attendais que ça. »
  • Play  « Paré pour le deuxième round. »
  • Play  « Tiens l'coup, mon bébé. »
  • Play  « On s'accroche ! »
  • Play  « Ça va fracasser façon Bandle ! »
  • Play  « Plus ils sont grands, plus je tape fort ! »
Mouvement
  • Play  « Ça va chauffer ! »
  • Play  « Ça roule ! »
  • Play  « À qui le tour ? »
  • Play  « Démarrage en douceur. »
  • Play  « Ok, j'y vais. »
  • Play  « Qui est petit ? »
  • Play  « Pas la peine de me le dire deux fois. »
  • Play  « Ça change de voir un yordle vous regarder de haut. »
Blague

Rumble tente de démontrer sa puissance, mais Tristy s'effondre.

  • Play  « Turbo enclenché ! Euh... le moteur n'était pas chaud. »
  • Play  « Bandle... Oups, j'ai oublié l'embrayage. »
Provocation
  • Play  « Allez ! Promis, je ne touche même pas les commandes. »
En Rumble TitandeBric-à-Bras.png Surchauffe

Tristy répète son message d'urgence pendant que Rumble gémit.

  • Play  « Warning ! » (répété jusqu'à la fin de l'effet)
    • Play  Rumble gémit.
    • Play  Rumble gémit.
    • Play  Rumble gémit.
    • Play  Rumble gémit.
En mourant

En mourant, Rumble est éjecté de Tristy et il retombe au sol quelque temps après.

  • Play  « Aah ! »
  • Play  « Yaah ! »
  • Play  « Aah ! »
  • Play  « Wee ! »
Rire

Attaque
  • Play  « Le flamme qui anime les yordles ne s'éteint jamais. »
  • Play  « J'ignore ce qu'est la peur. »
  • Play  « Regardez-moi bien. »
  • Play  « Ça, c'est pour Bandle. »
  • Play  « J'ai déjà fait six trucs impossibles aujourd'hui. »
  • Play  « La prudence c'est bon pour les gens prudents. »
  • Play  « Les limites sont faites pour être dépassées. »
  • Play  « Mais pour qui tu m'as pris, hein ? »
  • Play  « Écrabouillons-les ! »
  • Play  « Et encore un défi ajouté à ma collection. »
  • Play  « Toi, l'obstacle, prépare-toi à disparaître. »
Mouvment
  • Play  « Système en mode Classe Intergalactique. »
  • Play  « 50% acier, 50% yordle, 100% classe. »
  • Play  « Rien ni personne ne m'arrêtera. »
  • Play  « Reconstruit, recalibré, rechargé. »
  • Play  « Jamais KO, toujours OK. »
  • Play  « On se détend, je m'occupe de tout. »
  • Play  « On met le contact et action ! »
  • Play  « Si je suis bon ? Mais je suis le meilleur ! »
  • Play  « Vous avez besoin d'espoir... et d'une machine géante. »
  • Play  « Mon carburant c'est la rage de vaincre. »
  • Play  « Le ciel est mon objectif. »
  • Play  « Je vais leur montrer de quoi sont capables les yordles. »
  • Play  « Les héros ne meurent pas. Ils deviennent des légendes. »
Blague
  • Play  « Ça roule comme sur des roulettes ! »
Provocation
  • Play  « On me surnomme Harissa. Parce que... quand je surchauffe, ça pique. »
  • Play  « On m'appelle l'incroyable Rubmle. Déjà entendu parler ? »
  • Play  « Rien n m'arrêtera ! Pas même des tigres qui auraient des petits tigres à la place des crocs. »
En utilisant Rumble Lance-Flammes.png Lance-Flammes
  • Play  « Hyper Lance-Flammes ! »
  • Play  « Le feu sacré du yordle infernal ! »
  • Play  « Voici les flammes de ma rage ! »
  • Play  « Le feu du phénix yordle ! »
En utilisant Rumble BouclierRecyclé.png Bouclier Recyclé
  • Play  « Hyper Barrière Galactique ! »
  • Play  « Giga Bouclier du Courage ! »
  • Play  « Le bouclier du yordle téméraire ! »
En utilisant Rumble HarponÉlectrique.png Harpon Électrique
  • Play  « Roquette Turbo-Électrique ! »
  • Play  « Refonte de la face ! »
  • Play  « Électro-Zap ! »
  • Play  « Torpille Big Bang ! »
En utilisant Rumble Éradication.png Éradication
  • Play  « Foreuse Flamboyante Ultime ! »
  • Play  « Foreuse de la Bravoure ! »
  • Play  « Anti-Comeback Galactique ! »
  • Play  « Pluie Oblitératrice ! »
En Rumble TitandeBric-à-Bras.png Surchauffe
  • Play  « Distribution de super pain galactique ! »
  • Play  « Moi, les ténèbres, je fais des trous dedans ! »
  • Play  « Perçons le ciel et cognons les étoiles ! »
  • Play  « Essaie d'amortir mes coups avec ton visage. »
  • Play  « C'est moi le meilleur. »
En utilisant Rappel SI.png Rappel
  • Play  « Hyper voyage inter-spatial ! »
  • Play  « Méga sauvetage façon Big Bang ! »
  • Play  « Entrée qui chamboule les lois de la physique. »
  • Play  « Téléportation trans-dimensionnelle, GO ! »
En utilisant Rappel SI.png Rappel près de TristanaPortrait.png Tristana
  • Play  « Alors, Tristana, je te plais comme ça ? »
  • Play  « Je reviendrai toujours te chercher, Tristana. »
  • Play  « C'est parti pour le feu d'artifice, poupée. »
Rire

DéveloppementModifier

Aperçu du ChampionModifier

Annoncé par Average Gatsby.[1]

Rumble Aperçu.jpg

Harpon ? Check. Lance-flammes ? Check. Triple-roquette ? Check, check et check. Et pour faire bonne mesure, nous allons ajouter un yordle facétieux dont les talents de mécanicien ne sont plus à prouver, histoire d'être sûrs de créer la machine la plus diabolique à avoir jamais foulé le sol des Champs de justice. Voici Rumble, la Menace mécanisée. Tout à son envie de vous brûler, de vous transpercer, de vous écraser, de vous écrabouiller, de vous mettre en morceaux, il n'a de cesse de repousser les limites de sa machine de guerre à des niveaux qui menacent à tout moment de lui faire couler une bielle, ou pire. Mais ne lui dites pas qu'il est petit. Parce que ça, ça le met vraiment en colère.

Historique des Mises à JourModifier

RéférencesModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard