FANDOM


Champion Historique Stratégie Skins & Faits Divers

HistoireModifier

Toute cité a un côté sombre, même celles dont la réputation est déjà très entachée. Noxus, dont le nom est déjà invoqué avec respect et crainte, n'échappe pas à cette règle. Le véritable coeur de la cité, un havre pour toutes les formes de malice, se cache loin sous les labyrinthes torturés qui serpentent en dessous des rues sombres et enchevêtrées de la métropole. Parmi les nombreux cultes, les nombreuses sociétés secrètes et autres sectes qui en ont fait leur refuge, LeBlanc, la Manipulatrice, préside sur la Rose Noire, une confrérie qui subsiste de temps anciens, mais pas si différents. Impitoyable, d'âge incertain, LeBlanc et ses ouailles étaient une force politique importante de Noxus, déjà avant que le gouvernement de Noxus n'échoit aux militaires. En ce temps-là, cette guilde de puissants magiciens se réunissait en secret pour travailler de concert à leurs projets, pour développer un art plus subtil que celui prôné par ceux qui avaient officiellement le pouvoir.

Bien que leurs motivations soient toujours restées mystérieuses, on s'accorde généralement à penser que la Rose Noire a toujours été le véritable pouvoir qui agissait en coulisse, derrière le trône, du temps où l'aristocratie régnait en maître sur Noxus. Quand la pure prouesse militaire devint le facteur décisif ultime pour savoir qui dirigerait l'Empire, la Rose Noire sembla disparaître du jour au lendemain. Nombreux furent ceux qui pensèrent que le temps des mages était simplement révolu, et qu'ils avaient abandonné leur quête pour s'emparer du pouvoir. Quand LeBlanc se représenta devant les portes de l'Institut de la Guerre, toutefois, il apparut clairement que les maîtres des ombres et des flammes avaient simplement laissé le temps faire son oeuvre et attendu patiemment qu'une nouvelle autorité globale émerge : la League of Legends.

« Le monde est très différent pour ceux qui ne sont pas capables de voir plus loin que le bout de leur nez. »
 – LeBlanc, Manipulatrice

Jugement de la LeagueModifier

Candidat : LeBlanc

Date : 29 Octobre, 20 CLE

OBSERVATION

Incomparable dans sa grâce et son ampleur, LeBlanc avance d'un pas décidé sur le marbre poli. Son costume de magicienne est si délicatement orné qu'elle semble sortir tout droit de la cour d'un roi. De ses mains élégantes, elle tient un long bâton au bout duquel quelque magie mystérieuse fait flotter des cristaux taillés. Fixé à ses longs cheveux lisses, un autre cristal sur une longue broche reflète leur éclat dans toutes les directions.

Elle s'arrête finalement devant une porte imposante et examine l'inscription qui la surplombe. « C'est en soi qu'est l'adversaire véritable », lit-elle, amusée. Un court instant, un sourire ironique pointe sur ses lèvres. Bien vite, son visage retrouve l'expression dénuée d'émotions qui la caractérise, mais qui pourtant la rend si séduisante. Elle lève sa main aux ongles sublimes et, sans mal, pousse la porte massive. Elle jette un regard curieux dans l'obscurité ainsi révélée avant d'y pénétrer, toujours déterminée.

RÉFLEXION

L'obscurité était froide. Alors qu'un frisson la saisissait, elle approcha sa cape de son corps pour le protéger de cette fraîcheur inattendue. Une silhouette encapuchonnée passa lentement près d'elle, une lanterne tamisée à la main. Cette faible lueur lui permettait de voir les pierres et le mortier autour d'elle. Elle entendait de l'eau s'écouler un peu plus loin et une odeur de moisi emplissait ses narines.

Une autre silhouette lugubre la frôla, suivant le reste d'une procession. Alors que celle-ci s'éloignait, LeBlanc baissa le regard sur son propre corps. Sur ses vêtements habituels était posée une cape d'un noir profond, fixée par une rose en onyx sombre. Elle n'avait plus ni son bâton, ni sa broche. Un peu plus loin, le tunnel donnait sur une salle plus grande où la procession s'assemblait. Malgré l'obscurité, LeBlanc avança dans leur direction. Alors qu'elle approchait, la foule se sépara devant elle. Au milieu de ce groupe mystérieux, elle se vit elle-même. Ou plutôt, quelque chose qui lui ressemblait. Cette situation lui sembla immédiatement familière ; elle attendait désormais que vienne le grand moment.

L'un des personnages encapuchonnés fit un pas en avant et s'adressa à ce double. « LeBlanc, dit-il d'une voix râpeuse, pourquoi nous avez-vous convoqués ? Les temps sont trop dangereux pour que la Rose Noire se réunisse ainsi. »

La femme s'apprêtait à ouvrir la bouche pour lui répondre, mais se mit soudain à tousser violemment. Elle attrapa hâtivement un mouchoir tacheté de sang dans un pli de sa robe et le porta à la bouche pour y réprimer sa toux. Elle s'éclaircit la voix. « Frères et soeurs, commença-t-elle faiblement, je vous ai mandés car l'âge m'a rendu bien faible. Ma dernière heure approche. » Elle prit le temps de sourire et ajouta : « Le moment est venu de quitter la présidence de notre société. » Elle fut prise d'une nouvelle quinte de toux, plus forte celle-là.

« Il y a parmi vous quelqu'un dont la valeur n'est plus à prouver, continua-t-elle. Quelqu'un dont le talent n'a d'égal que son ambition et sa loyauté. » Elle souleva la broche qui brillait sur ses cheveux, ce qui fit rompre le charme. Sa peau blanche et pure s'assombrit, ses cheveux s'asséchèrent et son regard se creusa. Elle tendit sa main ridée vers LeBlanc et dit: « Evaine, avance-toi et réponds à ton destin. » Elle fit un pas en avant et accepta l'ornement, qu'elle glissa sans attendre sur ses beaux cheveux. La vieille femme lui tendit son bâton. « C'est étrange, avoua-t-elle, j'ai l'impression de me voir dans un miroir. » LeBlanc accepta le bâton et vit la scène s'effacer devant elle.

Elle était maintenant dans son bureau, une tasse de thé à la main, le bras soigneusement enlacé autour de son bâton. Face à elle se trouvait un homme au visage ridé dont le corps frêle était enveloppé par une armure massive. Un grand corbeau était assis sur son épaule.

« Que me vaut le plaisir de cette visite, Jericho Swain ? » demanda-t-elle. Il attrapa sa tasse de thé encore fumante de son doigt crochu et la porta à ses lèvres.

« Remarquable, se réjouit-il. Présidente LeBlanc, tes goûts sont comme toujours incomparables. »

« J'en conviens », fit-elle d'un sourire pourtant empli de tristesse. Elle tendit un bras sur la table et posa la main sur celle, abîmée, de Swain. « Mais tu l'as toujours su. Tu le savais déjà avant de te vendre. »

Swain posa un anneau en onyx dans le creux de sa main. « C'est vrai. J'ai été contraint à des sacrifices. Mais c'était pour nous. Tu as la Rose Noire, présidente, mais je suis devenu quelqu'un de plus grand. » Le corbeau sur son épaule croassa, comme s'il approuvait. « Le moment est venu. Rejoins-moi et, ensemble, nous reprendrons ce que Boram Darkwill nous a arrachés. »

Elle regarda l'anneau et répondit : « Tu as renié ta propre identité dans le simple but de gagner la confiance de Darkwill. La suite sera autrement plus amère. »

« C'est possible, concéda Swain. Mais il existe d'autres moyens. »

Un servant apparut à la porte et annonça un nouvel invité. « Le général du Couteau souhaite vous parler, madame. »

LeBlanc lança un regard amusé à Swain. « Renvoyez-le en haut », répondit-elle. Le servant se retira. « Du Couteau n'est qu'un vulgaire chien docile, se moqua-t-elle. Il ne nous servira à rien, Jericho. »

« Vous préjugez de lui, ma chère Manipulatrice, rétorqua Swain. Il est de sang bleu. »

Elle leva l'anneau. « Mais il n'est pas l'un des nôtres ! »

Swain fit un signe de la tête. « Pourquoi veux-tu rejoindre la League, LeBlanc ? »

« Pour rendre à mon peuple ce qui lui est dû, proclama-t-elle avec ferveur. Et crois-moi, j'aurai ce que je désire. »

Jericho Swain se leva et caressa tendrement le visage de LeBlanc du bout des doigts. « Quelle impression cela fait-il de dévoiler ainsi ta pensée ? »

LeBlanc retira sa tête en arrière et se mit à rire. « Qui te dit que je l'ai dévoilée, invocateur ? se gaussa-t-elle. Tu ne connaîtras jamais la vraie LeBlanc. Elle est bien plus âgée que toi. Non, bien plus que toi et ton insignifiante League. » Swain hocha la tête. Les portes devant elle s'ouvrirent brutalement, la laissant seule dans la lumière éblouissante. La League of Legends l'attendait.

DialogueModifier

En sélection
  • Play  « La Rose Noire va pouvoir éclore à nouveau. »
Attaque
  • Play  « J'entre en scène. »
  • Play  « Il n'y a aucune échappatoire. »
  • Play  « Admirez. »
  • Play  « Ce qu'on s'amuse. »
  • Play  « Pile où je voulais que vous soyez. »
  • Play  « Vous ne vous attendiez pas à me voir ? »
Mouvement
  • Play  « Oui, et ensuite ? »
  • Play  « Tout n'est qu'illusion. »
  • Play  « Patience, invocateur. »
  • Play  « Vous hésitez, non ? »
  • Play  « Êtes-vous sûr ? »
  • Play  « Ayez confiance. »
  • Play  « Erreur tout à fait classique. »
  • Play  « Les apparences sont trompeuses. »
  • Play  « Oserais-je mentir ? »
Blague
  • Play  « Approchez, approchez ! Je vais faire disparraîte votre jauge de PV sous vos yeux ébahis ! »
  • Play  « Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges, et les statistiques. »
Provocation
  • Play  « Quel soulagement. Pendant un moment j'ai bien cru que vous alliez me décoiffer. »
Rire
  • Play  LeBlanc rit.
  • Play  LeBlanc rit.
  • Play  LeBlanc rit.
  • Play  LeBlanc rit.

DéveloppementModifier

Aperçu du ChampionModifier

LeBlanc Aperçu
Annoncé par Tecumseh.[1]

Si vous trouviez que votre liste de champions manquait un peu de classe aristocratique, cette mise à jour est pour vous. Permettez-moi de vous présenter la gracieuse et talentueuse Emilia LeBlanc, une ensorceleuse de premier ordre qui vient à point pour égayer vos options. En plus d'être particulièrement belle, la Manipulatrice est parfaitement équipée pour satisfaire vos désirs les plus mégalomaniaques. Si votre personnalité recèle quelques soupçons de malice, vous voudrez sûrement faire appel à LeBlanc pour vous représenter dès la prochaine mise à jour. Comment pourrais-je vous mentir !

Historique des Mises à JourModifier

RéférencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard