FANDOM


Ionia est une île-nation à l'Est des côtes de Valoran, au Nord-est de Noxus.

Contexte Modifier

Ionia Crest icon
Ionia

Le Placidium, Ionia

Ionia est une nation bâtie sur une magnifique île sauvage, emplie d'anciens arbres, de hautes montagnes et de rivières paisibles. Le paysage entier est recouvert par de grandes forêts grouillantes de vie.

Lieux Modifier

Il y a actuellement 15 lieux connus à Ionia :

  • Le placidium, localisé au cœur de la nation, au sommet d'un des plus gros nexus de l'île.
    • Le Jardin Serein, jardin dans lequel pousse le Grand Arbre.
    • La place principale pour les événements.
    • Le Monastère Shojin, place de la rédemption, à l'intérieur du Placidium.
  • La capitale, localisée au Sud-ouest d'Ionia, au Nord-ouest de Navori.
    • Le Jardin du Lotus, une place sacrée utilisée généralement pour la méditation, au sein de la cité.
  • Navori, une région localisée dans le Sud d'Ionia.
    Ionia landscape

    Navori, Ionia

  • Galrin, une île à l'extrême Sud d'Ionia.
    Ionia Bard Mountain

    Les Montagnes de Bard, Ionia

  • Shon-Xan, à l'Est de Navori.
  • Le Monastère d'Hirana, dans lequel les moines sont renommés pour leur self-contrôle, localisé quelque part dans la région du Nord-ouest.
  • Le Monastère Kinkou, foyer d'un ancien clan de guerriers, sur l'île au Nord-ouest.
  • Le Temple de Pallas, quelque part au Sud.
  • La Forteresse Céleste, le château flottant de SyndraPortrait.png Syndra, quelque part au-dessus d'Ionia.
  • Le Bosquet Astral, place d'origine de SorakaPortrait.png Soraka et son foyer avant sa chute.
  • Les Montagnes de Bard, localisées dans les Villages Flottants où les maisons sont de puissants artefacts célestes, lieu ou BardPortrait.png Bard est apparu pour la première fois afin d'intervenir dans les affaires des mortels.

Culture Modifier

Ionia est un havre pour chaque être cherchant une évolution spirituelle et d’éveil. Globalement habitée par des humains, quelques yordles et autres espèces d’origines unique ont élu domicile en ces lieux. Il y a de nombreux centres spirituels et d’écoles d’éveils à Ionia, chaque établissement travaillant avec l’autre dans l’harmonie pour trouver une réponse à la question mystérieuse de la vie. Pourquoi sommes-nous ici ? Qui sommes-nous ? Qu’est-ce que la vie signifie ? Ces activités laissent peu de temps à l’impérialisme : les ioniens sont extrêmement pacifiques par nature.

Les ioniens ont décidé de poursuivre leur quête spirituelle de l’éveil au lieu de faire la guerre : quel genre d’illumination est à l’individu ? Les mythes d’Ionia creusent de nombreux mystères, recherchant dans les profondeurs les plus extrêmes de la spiritualité. Pendant que de nombreux êtres se consacrent à la poursuite de la paix et de la lumière, il y a ceux qui prennent une chemin différent. Certains poursuivent la beauté d’un perpétuel chagrin, d’autre l'excitation des obscurités, d’autre encore la vitalité des primitifs. La plupart des ioniens trouvent la violence désagréable et essayent de ne jamais l’utiliser pour résoudre des problèmes. Ça ne signifie pas, cependant, qu’ils sont impuissants et qu’ils ne sont pas capables de se défendre.

La diplomatie est un art à Ionia, et les diplomates ioniens sont vénérés par les citoyens. Les cours (de justice) ioniennes sont connues à travers tout Valoran comme les paradigmes de l’équité et de la neutralité. Les juges ioniens sont les individus politiques les plus convoités de toutes les nations.

Gouvernement Modifier

Ionia a l’une des plus “étranges” structure gouvernementale de tout Runeterra. Ceci est partiellement dû à sa position politique neutre, et aussi à cause des habitants à Ionia qui ont généralement évité les conflits en faveur de leur perpétuelle quête de l’éveil. Le pouvoir et la sagesse de ceux qui sont considérés comme bénis ou éveillés, comme SorakaPortrait.png Soraka, l'Enfant des Etoiles, sont pris en compte avec un énorme respect.

Le manque de volontarisme militaire a empêché Ionia d’avoir besoin d’un seul chef que les autres nations possèdent. A la place, Ionia est divisée en provinces, chacune représentée par un Aîné. Pour déterminer qui va devenir un Aîné, une compétition appellée “La Distinction” est menée tout les cinq ans. Cette compétition a plusieurs épreuves qui testent les candidats à travers un large panel de compétences. Les écoles de chaque région envoient leur adeptes les plus doués -des femmes et des hommes qui ont entraîné leur corps et leur esprit dans le chemin de l’éveil- pour les représenter durant la Distinction. Les Aînés actuels de chaque région se réunissent ensuite à la Convergence des Aînés trois fois par an ou à chaque fois qu’un Aîné demande une assemblée d’urgence. La duchesse KarmaPortrait.png Karma, la Sagesse Incarnée,  réside parmi eux. Étonnamment, il n’a jamais été question de lutte pour le pouvoir au cours de ces épreuves, mais ceci est notamment dû au Trial de l’Humilité, l’un des tests les plus critiques et les plus vénérés dans la Distinction.

Diverses sectes Modifier

Les ioniens ont créé quelques-uns des plus remarquables arts martiaux dans tout Runeterra - une manifestation de leur recherche sur l’Eveil :

  • L'art du Hiten est un style de lame développé par le fameux épéiste Maître Lito. Son art était un secret hautement gardé, mais il était dit que les épées pouvaient respirer dans ses mains. Quand Maitre Lito mourrut, sa fille, IreliaPortrait.png Irelia, la Volonté des Lames, a hérité du style Hiten. Elle a depuis pris cet art et l’a mené vers une nouvelle forme, vu qu’elle est capable de télékinésie en commandant ses multiples lames. Ses armes dansent autour d’elle avec fluidité, découpant sans effort ses adversaires aux alentours.
  • L’art du Wuju a des principes fondés sur l’obtention de la connaissance spirituelle absolue de soi et de son ennemi. MaîtreYiPortrait.png Maître Yi, la Fine Lame Wuju, le gardien de cet ancien art, descend de l’une des quelques tribus dédicacées à la préservation du Wuju. A cause du massacre de son clan, Maître Yi est connu comme le dernier pratiquant du Wuju. Il a promis de préserver le style Wuju en enseignant la forme de cet art à d’autres individus, comme WukongPortrait.png Wukong, le Roi des Singes.
  • Le Monastère Hirana est le foyer de nombreux moines qui cherchent à puiser au plus profond de la spiritualité. Les adeptes sont les plus fervents défenseurs de l’harmonie personnelle et de soi. Même s’ils délestent la violence, les moines ne sont pas sans défense car ils sont assez compétents pour se tourner et rediriger un coup adverse. Dans un acte d’altruisme, les moines ont accepté UdyrPortrait.png Udyr, le Gardien des Esprits et lui ont appris comment exploiter et contrôler sa force bestiale… la plupart du temps.
  • L’Ordre du Kinkou est un ancien clan originaire des îles ioniennes dédié à la préservation de la balance. L’ordre, le chaos, la lumière, l’obscurité -toutes ces choses doivent exister en parfaite harmonie car telle est la voie de l’univers. L’Ordre emploie trois guerriers de l’ombre pour servir sa cause à travers le monde. Les trois guerriers ShenPortrait.png Shen, KennenPortrait.png Kennen et AkaliPortrait.png Akali se voient chacun confier l’un des trois devoirs sacrés : Watching the Stars, Coursing the Sun et Pruning the Tree. L’Odre, cependant,  est tombé avant le nouvel Ordre de l’Ombre.
  • L’Ordre des Ombres est un nouveau clan qui est dédié à l’apprentissage de l’art interdit des ombres et au meurtre des personnes refusant cet apprentissage. Leur chef, ZedPortrait.png Zed, la Maître des Ombrs, a été le premier à ré-apprendre la technique après 200 ans. En utilisant l’art des ombres, ils furent capables de vaincre l’ancien ordre de Kinkou et utilisent depuis leurs terres comme leur terrain d'entraînement.
  • Le Monastère Shojin est le foyer de pacifiques, paisibles moines qui pratiquent depuis longtemps l’art martial de la guérison intérieure. A travers la méditation, les moines sont capables de guérir des blessures à un taux accru. Quelques uns de ces prêtres peuvent aussi dévoiler un acte de volonté incroyable, comme la souffrance à travers des montants angoissants de la douleur sans crier pendant des semaines. Lee SinPortrait.png Lee Sin, le Moine Aveugle, habite dans le monastère, étant venu ici il y a des années dans l’espoir d’obtenir l’expiation de ses erreurs du passé.
  • Le Gardien du Temple de Pallas était un rôle solitaire donné uniquement au plus exceptionnel des guerriers d’Ionia. Servant de gardien du temple, le Gardien devrait surveiller la Fosse de Pallas, une ancienne fosse de corruption tellement vile que beaucoup craignent qu’elle puisse envelopper l’île dans l’obscurité. Malheureusement, cette position éloignée de tout n’existe plus. Le dernier gardien, VarusPortrait.png Varus, la Flèche de la Vengeance , s’est permis de se laisser consumer par les flammes noires de la Fosse, obtenant plus de pouvoir pour sa vengeance contre Noxus.

Démographie Modifier

Ionia est un lieu visuellement marqué par de nombreux jardins et temples. La Nature préservée et les parcs emplissent le pays des ioniens. Une esthétique sereine domine le paysage, même à son port et à sa zone industrielle. Les habitations sont construites avec comme but de préserver l’environnement autant que possible. Toutes les structures ioniennes sont richement décorées, spécialement les temples. La Magie est utilisée librement dans la ville, seulement dans un but pacifique. Plusieurs des plus grands nexus ont été amenés dans des proéminents temples et des maisons de contemplation commune.

L’une des structures clé/iconique de Ionia est le Placidium, localisé au cœur de la nation sur l'un des plus gros nexus de l’île. Cette construction est le foyer de l’Ecole du Transcendantalisme, une organisation dédiée à faire élever la population de Runeterra au plus haut rang spirituel possible. Cette école est réputée pour avoir la championne de la League SorakaPortrait.png Soraka comme une partie de son conseil d’administration de régents. Des êtres de tout Runeterra affluent vers cette école, recherchant le secret de l’éveil spirituel. Beaucoup des plus grands diplomates ont passé du temps à étudier dans l’Ecole du Transcendantalisme.

Langages Modifier

Il y a de nombreux anciens dialectes parlés à Ionia. Les deux plus connus sont parlés par KarmaPortrait.png Karma et YasuoPortrait.png Yasuo. (L'ancien ionien Yasuo utilise des sons similaires à l'authentique -même si une partie est imparfaite- du japonais)

  • Le dialecte de KarmaPortrait.png Karma :
    • Play  Gaen Na, Kyri Vi - Récoltez les vents de... (2)
    • Jia - Souffrance
    • Play  Lath Rian Oune Vi - Tisser les fils de... 3)
    • Phyla - Tranquillité
    • Play  Sae Eleisa Tera Vi - Décrouvrir le sens de... (5)
    • Saera - Magie / Magique
  • Le dialecte de YasuoPortrait.png Yasuo :
    • Aseryo ! - Impatience / Tu es impatient (dépend du contexte) ou Le Dragon du Matin
    • Play  Choryon - Aîné ; Play  Son ! - Son de combat
    • Play  Hasag - Écraser / écrasement (usuellement, un coup vertical vers le bas)
    • Play  Hasagi - En pointe
    • Play  Igei Ton - L'aube demeure / Sauf / Autre que l'aube
    • Son
    • Play  Sorye - Par là / Prends ça
    • Play  Sorye Ge Ton - Vers l'aube / S'élever vers l'aube
    • Play  Ton - Aube ou Émoussé (littéralement dans ce contexte : stupide)

Histoire Modifier

Une ancienne influence Darkin Modifier

Pour plus de détails, voir Un Ancien Mystère en Runeterra,

Aatrox Aperçu08

Un bloc de bois Ionien (avec une image sculptée d'une figure dans le sang)

Décrit par EzrealPortrait.png Ezreal
Ce bloc de bois ionien a été sculpté bien avant la guerre contre Noxus. Ils se font rares de nos jours, mais ils sont toujours plus ou moins les mêmes. Ils décrivent toujours de belles choses : des paysages, des moines méditant, des étoiles et le ciel de la nuit, toutes ces histoires à propos de cet éclaircissement dont ils parlent toujours. Tous… sauf celui-ci.

Je n’ai jamais vu une chose pareille. C’est cette même AatroxPortrait.png silhouette sombre avec cette même épée - et le pire - c’est que je ne pense pas que ces tâches rouges soient de l’encre..."

La Bataille des Montagnes de Bard Modifier

Ionia Battle of Bard Mountain

La Bataille des Montagnes de Bard

Les troupes noxiennes essayaient de prendre la montagne de Bard pour obtenir un artefact céleste conféré aux ioniens des villages flottants. Durant la bataille, le sage du village eut pour tâche d’apporter l’artefact céleste en haut de la montagne, à l’un des tombeaux célestes au sommet d’un des pics des montagnes du village. Les noxiens le blessèrent à l’aide de flèches avant qu’il ne puisse atteindre le tombeau. Cependant, son dernier acte fut de se défendre à l’aide de l’artefact. Il frappa son agresseur de la puissance de l’artefact, le réduisant en poussière et coupant une montagne voisine en deux (apparemment échouant dans son rôle). L’abus du pouvoir de l’oeuf fut remarqué par un BardPortrait.png céleste, qui intervint instantanément. Il confisqua l'artefact en le faisant quitter le plan des mortels avant que les noxiens ou ioniens ne puissent l’utiliser pour la guerre.

L'Invasion de Noxus Modifier

Depuis sa formation, les résidents d’Ionia préfèrent rechercher leur éveil personnel plutôt que de mener des constantes batailles avec les autres nations. La nation militaire de Noxus a vu leur “faiblesse” comme une opportunité. En plus d’une guerre directe contre Demacia, Noxus a tourné son regard expansionniste vers ceux qui sont restés en dehors de la juridiction de Demacia. Les espions de Noxus ont commencé à commercer agressivement avec les ioniens, à voyager à travers l’île pour étudier leurs faiblesses et à identifier des cibles clés/critiques. Quand le plan était prêt, les forces de Noxus ont frappé.

Les provinces du sud d’Ionia étaient les plus ouvertes aux commerces et étaient notamment parmi les plus riches. C’est là-bas que les forces noxiennes ont accosté sous le voile de la nuit. Après avoir rencontré une petite résistance, les forces de Noxus ont formé leur premier front/tête de pont et ont commencé l’invasion. Alors que la guerre était fortement en faveur des forces noxiennes, les ioniens ne souhaitaient pas abandonner. En réponse à une plus forte résistance des forces ioniennes, Noxus a amené des mercenaires de Zaun. Les scientifiques fous mirent en oeuvre des tactiques indicibles, déchaînant leur cruelle création sur des civils non-combattants. Ces actes de terreur ont finalement fait ressortir toute la colère des ioniens.  

En amenant avec elle toutes ses forces et ses traditions martiales qu’elle pouvait supporter, l’île nation riposta violemment. Le point tournant de la guerre s’est déroulé au Great Stand of the Placidium, où les ioniens ont forcé les noxiens à arrêter leur avance et à leur donner du terrain. Bien qu’ils aient eu des lourdes pertes, les guerriers ioniens ont amené les envahisseurs dans une impasse, les repoussant jusqu’à leur propre base sur l’île. Malgré leur défaite, les forces de Noxus ont gardé le contrôle de trois des plus puissantes provinces de Ionia : Galrin, Navori et Shon-Xan.

Le Dernier Gardien Modifier

Varus ArclightLoading

Varus, avant sa corruption

Suivant les derniers événements de la dernière invasion Noxienne, Varus, le gardien du temple Pallas retourna à son village pour ne retrouver que destruction et désolation laissées par l’invasion. Varus jura de se venger des Noxiens mais avait besoin d’un pouvoir plus puissant pour accomplir ce nouveau but. C’est avec rien à perdre que le gardien retourna aux Fosses de Pallas pour obtenir la force requise pour accomplir sa vengeance.

Les flammes noires des Fosses de Pallas consumèrent son corps et le transformèrent en une créature connue sous le nom de VarusPortrait.png Varus, la Flèche de la Vengeance.

Procès pour l’Île Modifier

JoJ Southernionia

De la gauche à la droite : Galrin, Navori et Shon-Xan

Sept ans après le début de l’invasion noxienne, les principales familles ioniennes, conduites ensemble par la duchesse Karma, ont décidé qu’ils ne restait plus qu’un moyen possible. Ils ont ouvertement défié Noxus à un duel entre leurs plus fins guerriers. Le Procès pour l’Île était peut-être l’un des plus célèbres duels de tous les temps. Malheureusement pour les ioniens, ils perdirent, mais dans des circonstances douteuses. Certains insistent sur le fait que la victoire de Noxus résulte d’une falsification avant les duels.

Le résultat du duel autorisa les forces noxiennes d’occuper légitimement les régions du sud d’Ionia. Les ioniens natifs étaient traités comme une seconde classe de civil sous les règles de l’élite noxienne. Les soldats, les politiques dissidents et n’importe qui d’autre qui menaçait les noxiens était enfermé dans des camps de travail. Les forces ont continué à piller les richesses et les ressources naturelles de l’île, ramenant leur butin à Noxus. Il y avait une pression externe, particulièrement de Demacia, qui exigeait aux envahisseurs de partir. Le Haut Commandant de Noxus a clamé qu’ils restaient ici pour aider au futur développement de la nation, et qu’ils ne partiraient qu’une fois qu’Ionia aurait été assez modernisé pour une rivalité économique dans le monde et qu’une fois qu’il serait capable de se protéger contre les menaces étrangères.

Les ombres libérées Modifier

Un orphelin, ZedPortrait.png Zed, fut recueilli et entraîné par un grand maître ninja. Seul un autre apprenti apparu comme son égal, le fils du maître, ShenPortrait.png Shen. Zed ne put jamais gagner les faveurs de son maître car tout ses matchs contre son rival se soldaient par un match nul. Frustré et jaloux il chercha un moyen d’avoir l’avantage. Le jeune ninja s’aventura dans une partie scellée du temple du clan où il trouva une boite ornée. Ressentant les sombres connaissances contenues dans la boîte, Zed sut qu’il ne devait pas ouvrir la boîte, mais il regarda malgré tout. En un instant, les ombres atteignirent son esprit, lui révélant des techniques qui avaient été cachées il y a bien longtemps. Maintenant armé d’un coté sombre, il défia Shen, et cette fois ci, battit le fils du maître ninja. Il s’attendait à du respect et à de l’admiration en ce moment de gloire mais le maître devina qu’il avait employé des méthodes interdites, et le bannit.

Humilié, le jeune ninja vagabonda durant des années. Son amertume se changea en ambition et il commença à apprendre le style des ombres à d’autres personnes. Mais il savait que sans la boîte, son enseignement ne serait pas complet et il jura donc d'y retourner et de la récupérer.

La protestation du moine Shojin Modifier

JoJMonk

La protestation du moine Shojin, arrêtant les spectateurs qui essayaient d'éteindre le feu

Huit ans ont passé avant que le sud d'Ionia défie Noxus une nouvelle fois pour leur indépendance. Cependant, les protestations ioniennes étaient à la hausse, notamment à cause de la propre immolation d’un moine Shojin, Lee SinPortrait.png Lee Sin, dans le Jardin du Lotus. Ces cris publics eurent leur effet. Les ioniens ont clamé que quinze ans était un temps beaucoup trop long accordé aux envahisseurs, et que Noxus avait profité de la nation. La demande d’un nouveau match prématuré a été faite avec IreliaPortrait.png Irelia, la Capitaine Ionienne de la Garde, après beaucoup d’efforts. Malgré la protestation de Noxus contre ces défis qui frôlent l’inégalité, Ionia a gagné plus de support dans la cour de l’opinion publique. Dans un discours étonnement direct, le Prince Jarvan IVPortrait.png Jarvan IV, l'Exemple Demacien, a dénoncé l’occupation noxienne. Il a déclaré que si Noxus ne se retirait pas de l’île, il viendrait personnellement s’investir dans cette affaire.

Le Chemin vers la revanche Modifier

JoJ Irelia-sm

Irelia émet sa demande lors d'une conférence de presse à Ionia

Avec les semaines passantes, le chancelier Malek Hawkmoon, officier chargé de la surveillance des noxiens sur le territoire Ionien, revint d’une conférence urgente Noxienne. Hawkmoon fit une réponse assourdissante aux protestations de tout Valoran, disant que les requêtes d'Ionia étaient déloyales, que c’était à Noxus de décider ou non d’accorder un match retour à Ionia. Si Ionia désirait se battre contre Noxus encore une fois, alors Noxus accepterait les termes de cette revanche. Le Conseil des anciens appela à la réunion immédiatement après le discours d’Hawkmoon.

Après la réunion des anciens, la Duchesse Karma annonça l’acceptation Ionienne de l’offre noxienne. Les deux nations entreprirent des négociations pour mettre en place les termes du match. Il fut décidé que si Ionia gagnait, Noxus se retirait définitivement des terres ionnienes et stoppait toute extraction de ressources de leurs terres. Si noxus gagnait, Ionia devait accepter le fait que la partie sud soit conquise par Noxus, autorisant ainsi un ancien de Noxus a siéger au parlement. Ceci donnant à Noxus parole et ouïe au sein du gouvernement ionien. Cinq champions de chaque camp furent choisis pour représenter leur patrie pour ce duel. Ces champions s’affrontèrent ensuite dans une bataille déterminant le destin d'Ionia.

Voir Ionia VS Noxus, la revanche

Le lendemain de la revanche Modifier

JoJ IoniaNoxus

Udyr et Ashe tendent un piège à Miss Fortune pour le premier kill de la bataille

La revanche de Ionia contre Noxus se termina avec une décisive victoire pour Ionia sur Noxus, autorisant les ioniens à réclamer leur provinces du sud. Les forces de Noxus ont commencé la retraite de ces régions où les citoyens de Galrin, Navori et Shon-Xan ont subitement fait eclater les célébrations avant le départ complet de leurs occupants. Ces régions ont été coupées du reste d’Ionia pendant huit ans et tout ionien de toute l’île descendait dans les régions pour partager de la nourriture, des provisions et un support. Des déchirantes réunions de familles longuement séparées sont devenues des spectacles communs à travers Ionia. Beaucoup de citoyens se réunirent en masse au Jardin des Lotus. Ils attendaient tous avec impatience le sort de Lee Sin, le moine brûlé du Monastère Shojin, qui a incité à la protestation en s’immolant. C’est seulement quand le moine fut accueilli par sa soeur de la province libérée de Galrin qu’il autorisa qu’on éteigne les flammes. Ses frères se précipitèrent vers lui pour emmener son corps boursouflé dans le monastère pour son traitement. L’invasion, l’occupation, la protestation et finalement la libération de ce long chapitre de l’histoire d'Ionia avaient enfin une fin.

Célébrations de la libération noxienne Modifier

Le Jardin du Lotus / Capital / Ionia
06 Novembre, il y a 6 ans
Le vent soufflait doucement à travers le Jardin du Lotus d’Ionia, faisant tanguer avec magie les lanternes d’un côté à l’autre. Beaucoup de personnes se sont réunies à travers la cour, avec des tables remplies de traditionnelles délicatesses ioniennes bordant les allées. A travers tout Ionia, les gens venant aux festivités portaient leurs costumes traditionnels de leur clan, le personnel militaire portant leur uniforme de célébration. Ce jardin en particulier, cependant, n’était pas souvent le lieu de telles festivités.

De nombreuses figures importantes s’asseyaient autour de la table centrale. Les champions ioniens, MaîtreYiPortrait.png Maître Yi et SorakaPortrait.png Soraka mais aussi des figures de commandement comme Randuin - le chef du Clan Kashuld-, Shen -le représentant de Kinkou- et même l’Impératrice de Ionia, KarmaPortrait.png Karma elle-même.

IreliaPortrait.png Irelia se leva de son siège quand le bavardage fut apaisé :” Merci à tous pour votre support. Je ferai de mon mieux pour vous honorer tous comme un champion au nom d’Ionia. Notre combat n’est pas totalement terminé, mais nous devons tenir jusqu’à ce que nos terres soient libérés des occupants noxiens. Nous devons être forts et nous devons faire face pour le futur de nos habitants. J’ai choisi ce lieu pour vous rappeler à tous toute la volonté de notre pays. Suivons le chemin que notre frère Shojin a embrasé pour nous”. Elle leva son verre en direction du moine brûlé, dans un coin de la cour. “La balance dans toute chose !”.

La foule applaudit, la musique s’éleva dans les airs… et les festivités commencèrent !

Le Festival du Feu Modifier

Festivaloffire1

Shen et Akali jouant sur scène en tant qu'invités d'honneur

Tous les ioniens de chaque province se sont hier réunis sous les branches fleuris du Grand Arbre dans le Jardin Serein pour le festival annuel de la nation : le Festival du Feu. Tradition de début d’été, ce festival était un symbole de la culture ionienne, célébrant le nettoyage et la renaissance de l’esprit. Les festivités commençaient tôt le matin, dès les premiers citoyens présents dans le Jardin Serein. Les vendeurs s’installaient le long des bords du jardin, offrant de la nouritture traditionnielle ionienne, costumes et autres antiques armes. Les citoyens se mêlaient dans les ombres du Grand Arbre et écrivaient leur malheurs et leur inquiétudes sur des rouleaux accrochés par la suite sur les branches du Grand Arbre.

Durant la nuit, les ioniens étaient conviés à de différentes performances musicales et théâtrales, traitant de l’Histoire d’Ionia ou de ses légendes. La performance en tête d’affiche mettait en scène les champions de la League, ShenPortrait.png Shen, l’œil du Crépuscule, et AkaliPortrait.png Akali, le Poing des Ombres, qui ont représenté le conte de Reina, une légende dans laquelle un ancien guerrier ionien est chassé par un esprit maléfique. Akali prit le rôle de Reina, habillée d’un costume formel ionien de bataille rouge et blanc, et Shen jouait l’esprit qui la pourchassait, orné d’un terrifiant masque. Selon la légende, Reina fuit l’esprit pendant des années, mais il la trouvait toujours et ne cessait de la tourmenter. Finalement, Reina enfila son propre masque pour affronter l’esprit, mais quand elle se retourna pour lui faire face, il ne revint plus jamais, effrayé par sa force.

Quand le soleil apparaissant au matin et que l’Arbre commençait à se dissimuler derrière les nombreux rouleaux, un invocateur ionien les enflammait. Quand la magie se dissipait, le soleil brillait à travers les branches du Grand Arbre. Maître Hana, un “adjudicator” ionien, a déclaré que cet événement était la plus grande leçon du festival : de toute obscurité vient la plus grande des lumière.

La Forteresse Céleste Modifier

Syndra OriginalSkin-0

La Forteresse de Syndra

Durant son entraînement, SyndraPortrait.png Syndra, la Souveraine Obscure, découvrit que son pouvoir avait cessé d’évoluer. Elle alla vers son maître et demanda des réponses quant a cela. Il lui dit qu’il avait scellé ce pouvoir dans l’espoir qu’elle apprenne à se restreindre et se contrôler. Enragée, elle l’assaillit et lui ordonna de retirer le sceau de ses pouvoirs. Ce à quoi son maître répondit que si elle n’apprend pas, il se verrait forcé de lui retirer entièrement ses pouvoirs. Au lieu de le relâcher de son emprise, Syndra le souleva et le brisa sur le sol, le tuant et se libérant du sceau qu’il avait créé. Elle refusa de retourner dans son village, changea le temple en sa forteresse et la souleva dans les airs. Elle complote désormais contre les anciens d’Ionia.

La Fin de l’Éternité Modifier

Soraka DivineChargement

Soraka avant de tomber en disgrâce

L’immortelle Enfant des Étoiles, SorakaPortrait.png Soraka, a eu une visite, dans son bosquet secret, d’un homme nommé WarwickPortrait.png Warwick et dans ses mains, le corps de sa défunte épouse. Warwick la supplia de la ramener à la vie mais ses pouvoirs n’étaient pas encore assez forts pour relever les morts. En entendant ceci, Warwick jura de trouver le démon qui a tué sa femme.

Soraka OriginalChargement

Soraka en tant que mortelle

Warwick vint au bosquet régulièrement, créant une relation amicale avec Soraka. Un jour, Warwick trouva qui avait tué sa femme et voulut prendre sa revanche. Soraka plaida contre l’idée de la vengeance, mais Warwick ignora sa plainte. Soraka le suivit pour essayer de le garder hors de danger, malgré l’avertissement des étoiles. Elle entra dans le monde mortel pour la première fois et courut après lui. Quand elle le trouva, Warwick avait été attaqué et elle tenta de soigner son ventre, mais en vain. Elle fut forcée d’utiliser ses pouvoirs pour attaquer et devint immédiatement mortelle. Quand elle vint à ses côtés, Warwick la poignarda mais elle l’envoya au loin avec ses puissants pouvoirs et se pencha sur sa blessure. Sans immortalité et sans l’orientation des étoiles, elle vit maintenant parmi les mortels et cherche à amener à sa fin la souffrance de Runeterra.

La chute de l'Ordre Kinkou Modifier

Zed Teaser

La chute de l'Ordre Kinkou

Un jour, ZedPortrait.png Zed regarda ses adeptes et dénombra ses étudiants comme une armée. Il les ramena au temple pour réclamer son prix. Aux portes, il fut surpris de trouver le vieux maître, patientant, recevant Zed et ses disciples comme s’ils étaient des invités bienvenus. Le vieil homme posa son épée aux pieds de Zed, déclarant qu'en tant que son maître, il avait échoué. En bannissant son ancien élève, il avait condamné Zed à l’ombre, au lieu de le conduire sur le chemin de l’Equilibre. Le vieil homme implora Zed d’entrer dans le temple, de détruire la boîte et de mener ses étudiants vers l’Equilibre. Le ninja sombre suivit le maître à l’intérieur. Quelques instants plus tard, l’assemblée de ninjas entendit Zed hurler de douleur. Mystérieusement, il en sortit indemne, et jeta la tête tranchée du maître aux pieds de Shen. Hurlant de rage, Zed commanda à ses disciples de tuer les élèves du maître et s’empara de la boite.

En ce jour tomba le vieil ordre ninja. Alors que beaucoup d’étudiants moururent, d’autres parvinrent à s’échapper grâce à ShenPortrait.png Shen et à ses efforts héroïques. Maintenant, le temple est un sombre terrain d’entraînement pour l’Ordre des Ombres. Zed se prononça maître de l’Ordre, et son décret est simple : perfectionner une technique, et tuer tout ceux qui refuseraient d’embrasser les ombres.

Anecdotes Modifier

  • Le nom d'Ionia vient du mot Ἰωνία de l'ancien grec, signifiant Violet. Il peut aussi être utilisé comme un nom de fille, à cause de son sens féminin.
    • Il y a un véritable endroit appelé Ionia, localisé en Anatolie, qui fut une ancienne partie de la Grèce Antique, de nos jours en Turquie.
    • Il y a aussi les Îles ioniennes localisées dans la partie occidentale de la Grèce moderne
  • Le Sceau ionien ressemble à un sort de KarmaPortrait.png Karma.

Champions Modifier

Champions d'origine Ionienne Modifier

Champion Liens
AhriPortrait.png Ahri, Renard à Neuf Queues Lieu de naissance; renard du sud d'Ionia devenu humaine
AkaliPortrait.png Akali, Poing des Ombres Lieu de naissance probable; guerrier de l'Ordre Kinkou
IreliaPortrait.png Irelia, Volonté des Lames Lieu de naissance; Capitaine de la Garde Ionienne
KarmaPortrait.png Karma, Sagesse Incarnée Lieu de naissance
Lee SinPortrait.png Lee Sin, Moine Aveugle Lieu de naissance; moine du monastère de Shojin
MaîtreYiPortrait.png Maître Yi, Fine Lame Wuju Lieu de naissance; maître du style Wuju
ShenPortrait.png Shen, Oeil du Crépuscule Lieu de naissance; guerrier de l'Ordre Kinkou
SorakaPortrait.png Soraka, Enfant des Étoiles Lieu de résidence
SyndraPortrait.png Syndra, Souveraine Obscure Lieu de naissance; cherche à détruire les anciens d'Ionia
UdyrPortrait.png Udyr, Esprit Animal

Étudiant du monastère d'Hirana (né à Freljord)

VarusPortrait.png Varus, Flèche de la Vengeance Lieu de naissance; gardien du puit de Pallas

Autres champions associés Modifier

Champion Liens
BardPortrait.png Bard, le Gardien Errant Est intervenu lors de la Bataille des Montagnes de Bard
KennenPortrait.png Kennen, Coeur de la Tempête Résidence; guerrier de l'Ordre Kinkou
RivenPortrait.png Riven, Exilée Brisée Ancienne commandante noxienne lors de l'invasion d'Ionia
SingedPortrait.png Singed, Chimiste Fou A causé la mort de plusieurs ioniens
SonaPortrait.png Sona, Virtuose de la Harpe Lieu de naissance probable; orpheline adoptée par une demacienne
WarwickPortrait.png Warwick, Traque-Sang A tenté de duper SorakaPortrait.png Soraka afin de prendre son coeur
WukongPortrait.png Wukong, Roi des Singes Étudiant de MaîtreYiPortrait.png Maître Yi dans le style Wuju
YasuoPortrait.png Yasuo, le Disgracié Lieu de naissance probable; Fugitif, cherche le vrai meurtrier de son maître.
ZedPortrait.png Zed, le Maître des Ombres Lieu de naissance probable; Destructeur de l'Ordre des ninjas